Anvers au Moyen-Âge

Murmures du passé

Les souvenirs les plus lointains d’Anvers ne se cachent pas dans les briques, mais se révèlent à ceux qui osent plonger sans son passé lointain. Lancez-vous sur les traces d’une ville moyenâgeuse du bord du fleuve.

Les premiers pas

La plus ancienne trace d'Anvers remonte aux 2e ou 3e siècles : à cette époque les Gallo-Romains s’installèrent près du Steen. Ensuite, la mémoire archéologique s’efface… jusqu’au 9e siècle, époque à laquelle l'Escaut constituait la limite physique d’un margraviat (sorte de comté) et qu’un mur de fortification en terre fut dressé pour protéger cette frontière contre les attaques des Normands. C’est derrière ce mur que la ville se développa, sur une seule rive. L’autre rive resta terre étrangère pendant des siècles. Et cette situation se retrouve encore dans le langage d’aujourd'hui, p. ex. quand les Anversois utilisent l'expression "les peuples de l'autre côté de l'eau" pour désigner les peuples étrangers et hostiles.

Le Steen – les premières douves

Pour mieux se défendre, les Anversois creusèrent ensuite le Steen, de larges douves qu’ils entourèrent d’un mur de fortification en pierre. Aujourd’hui, il n’en reste que la Steenpoort et quelques pans de mur dans la Vleeshuisstraat et dans la Zakstraat au numéro 6. La population locale structurait ses terres en creusant des canaux ouverts, des portes et des ponts. Des canaux, aujourd’hui souterrains que vous pouvez visiter …. Ces canaux vieux de 900 ans vous permettront de découvrir le Wijngaardebrug, le seul pont médiéval qui a pu être conservé.

Rues et statues

Le plan des rues d’Anvers est un témoin silencieux de son passé. La forme triangulaire de sa Grand-Place et le plan radioconcentrique typique du bas Moyen-Âge ont aujourd’hui largement disparu. Les noms des rues qui se terminent par “vest” font référence au 13e siècle quand les Anversois affichèrent leur indépendance du duché de Brabant en construisant des douves. Les statues à l’entrée principale de la cathédrale en témoignent et sont un hommage aux citoyens qui contribuèrent à la diffusion du christianisme.
Envie d’en savoir plus ? Surfez avec votre appareil mobile sur Antwerpen Doorgrond où vous trouverez le patrimoine de surface et souterrain du passé lointain ou proche d’Anvers.

Jan Crab

Contact





Book now

Opening Days

Special opening days

Special closing days

Individual visitors

Price per person:

Reduction rates

Card holders

City Card: .

Groups

Prices

Schools

Prices

d'Autres ont aussi consulté

Gare Centrale - copyright Dave Van Laere

Gare Centrale

La Gare Centrale d’Anvers, quelquefois baptisée « Middenstatie » ou « Spoorwegkathedraal» (cathédrale du rail), fut inaugurée en 1905. L’édifice se compose d’une toiture monumentale en acier surplombant les quais et d’un bâtiment en pierre, de style éclectique. La gare a été rénovée récemment et, en 2007, un tunnel a été ouvert sous la gare et une partie de la ville. La gare Antwerpen-Centraal n’est donc plus une gare tête de ligne (une gare où tous les trains doivent faire demi-tour). En 2009, le magazine américain Newsweek l’a classée quatrième plus belle gare du monde.

Vlaeykensgang - copyright Jan Crab

Vlaeykensgang

Le passage secret du Vlaeykensgang date de l’an 1591 et relie le Oude Koornmarkt et la Pelgrimstraat. Lorsqu’on franchit le seuil de la petite porte du Oude Koornmarkt 16, on se croit transporté dans le temps. Jadis, le passage était le domaine des cordonniers, qui devaient sonner le tocsin de la cathédrale, et ce sont les plus pauvres de la ville qui habitaient ici. Aujourd’hui, on y trouve des boutiques d’antiquités, des galeries d’art et le luxueux restaurant Sir Anthony Van Dyck. L’ambiance est tranquille, et le passage est d’ailleurs un endroit très prisé pour écouter les concerts de carillon en été.

Le Tunnel pour Piétons - copyright Dave Van Laere

Le Tunnel pour Piétons

Le Tunnel Saint-Anne – ou le Tunnel pour Piétons comme disent les Anversois – fut inauguré en 1933. Sur la rive droite comme sur la rive gauche vous pouvez maintenant encore descendre dans le tunnel via les authentiques escaliers mécaniques en bois qui, à l’époque de l’ouverture, furent absolument uniques.

Modernisme – 20e siècle  - copyright Jan Crab

Modernisme – 20e siècle

Après la Deuxième Guerre mondiale, Anvers était dévastée et défigurée. L’époque était donc à l’optimisme et au renouveau. Les architectes anversois prirent le train en marche et optèrent pour un style fonctionnel et novateur qui faisait la place belle à la décoration. Parcourons ensemble l'héritage moderniste d'Anvers.

[object Object]