Musée Mayer van den Bergh

Le Musée Mayer van den Bergh abrite une collection unique d’art belge et étranger. La collection a été composée par Fritz Mayer van den Bergh, un amoureux de l'art du 19e siècle, qui collectionnait de l'art presque à temps plein.

Fritz qui ?

Fritz Mayer (1858-1901) était le fils de l'Allemand Emil Mayer, l'un des hommes d'affaires les plus riches d’Anvers au 19e siècle. À la mort de son père Emil, Fritz s’installe chez sa mère et se consacre à sa passion, la collection d'art. En 1887, Fritz est anobli et ajoute le nom de sa mère au sien. Dès lors, son nom complet est Fritz Mayer van den Bergh.

Autodidacte

Pour Fritz, entrer dans le monde de l'art n’est pas une étape évidente, car ses racines se trouvent dans le monde des affaires. Cependant, il apprend énormément dans un temps relativement court et, très vite, devient une véritable autorité. Fritz a une prédilection pour l'art inconnu et moins populaire. Il achète massivement et étudie chaque œuvre dans les moindres détails, après quoi il revend certaines pièces. Il a visiblement hérité de l'esprit d'entreprise de son père.

Visionnaire

Le fait que Fritz était toujours en avance sur son temps - même si ce n’était parfois que de quelques mois - prouve la valeur de sa collection. Par exemple, il n’existe dans le monde entier que quatorze tableaux de Breughel, dont deux se trouvent au Musée Mayer van den Bergh. L'un d'eux est le célèbre ‘Dulle Griet’, ou Meg la folle maraudant devant les portes de l'enfer.
 
L'ensemble du musée, qui est d'ailleurs très chaleureux, regorge de peintures, sculptures, tapisseries, dessins et vitraux. Il est facile de tomber sous le charme du goût raffiné du collectionneur.

Après une visite au musée Mayer van den Bergh, plongez-vous dans les sphères historiques avec une visite au musée Maagdenhuis, au Rubenshuis ou bien poursuivez votre exploration dans le quartier des théâtres.

Jan Crab

Contact

Lange Gasthuisstraat 19
Antwerpen
+32 33 38 81 88
http://www.museummayervandenbergh.be/
museum.mayervandenbergh@stad.antwerpen.be

Book now

Opening Days

Special opening days

Special closing days

Individual visitors

Price per person: 8

Reduction rates

12 - 25: 6.

> 65: 6.

< 12: 0.

: 0.

Card holders

City Card: true.

Groups

Prices

Schools

Prices

d'Autres ont aussi consulté

Musée Plantin-Moretus - copyright Victoriano Moreno

Musée Plantin-Moretus

Dans la maison de maître et atelier de la famille d'imprimeurs Plantin-Moretus, l'histoire de l'imprimerie prend vie. 

Cathédrale Notre-Dame - copyright Dave Van Laere

Cathédrale Notre-Dame

Un jour de l’année 1521, au terme d’une période de construction de 169 ans, la cathédrale d’Anvers dominait enfin la ville de son clocher de 123 mètres. Non seulement ce chef-d’œuvre de l’architecture devenait la plus grande construction gothique des anciens Pays-Bas, mais de véritables trésors d’œuvres artistiques ornaient son intérieur, notamment les œuvres de Rubens l’Érection de la Croix et le triptyque Descente de Croix. Et le plus beau, pour les visiteurs du 21e siècle : ces merveilles sont toujours là ! Mieux : après vingt ans de travaux de restauration, l’église rayonne aujourd’hui de nouveau de toute sa splendeur, comme à l’époque de sa construction.

Eglise Saint-Paul - copyright Jan Crab

Eglise Saint-Paul

L’église Saint-Paul, qui faisait autrefois partie du couvent des dominicains, date de 1639. Elle recèle plusieurs autels baroques, ainsi que plus de 200 sculptures et 50 peintures. On y trouve aussi quelques chefs d’œuvre de Jordaens, Rubens, Van Balen et Van Dyck. Mais le plus imposant est sans conteste le Calvaire qui semble sortir tout droit d’un film de la Passion du Christ.

Gare Centrale - copyright Dave Van Laere

Gare Centrale

La Gare Centrale d’Anvers, quelquefois baptisée « Middenstatie » ou « Spoorwegkathedraal» (cathédrale du rail), fut inaugurée en 1905. L’édifice se compose d’une toiture monumentale en acier surplombant les quais et d’un bâtiment en pierre, de style éclectique. La gare a été rénovée récemment et, en 2007, un tunnel a été ouvert sous la gare et une partie de la ville. La gare Antwerpen-Centraal n’est donc plus une gare tête de ligne (une gare où tous les trains doivent faire demi-tour). En 2009, le magazine américain Newsweek l’a classée quatrième plus belle gare du monde.

La Maison des Vierges - copyright OCMW Antwerpen

La Maison des Vierges

Découvrez la collection d'art du 15e au 17e siècle de cet ancien orphelinat pour filles.

[object Object]